K2_2018

Un moment de vie inoubliable !🙏😍🙏😍🙏
Avec Ngima Thenduk Sherpa, Naoko Watanabe, Dawa Sangay, Muhammad Ali Sadpara, Furba Ongdi Sherpa, Noel Hanna, Paul Hegge, Vrdn Alvrz, Gangaamaa Badamgarav, Norbu Sherpa, Lakpa N Sherpa, Lakpa Temba Sherpa, Pema Sherpa, Hst Nepal, Sherpa Ang Dawa…les autres sherpas et membres de l’Expédition K2_2018 de Seven Summit Treks!
#itismychoice #Danone #Teamworkmakesyourdreamswork #Reyl #Milletriseup #Baechli #Grivel #asporteyewear #tingerlaattoujoursavecmoi #RECCO #BeSearchable #CASGenève #sportquestgeneva #welovealgae
#K2_2018 #letsgosummit #sevensummittreks

Que dire lorsque l’on redescend du sommet du K2 ?
Les superlatifs attribués à cette montagne sont tous bien réels !
Ce qui est certain c’est sa difficulté. La météo réputée complexe ici n’a pas dérogé à la règle et a bien joué avec nos nerfs. Mais revenons quelques jours en arrière.
Le 16 juillet nous montons au C1 et enchainons le 17 pour le C2. Nous passons la House Chimney juste avant le mauvais temps et nous réfugions dans notre petite tente que je partage avec Vibiriana et Nima. Le 18, nous enfilons nos gros duvets pour monter au C3. J’ai le souvenir d’en avoir bavé en 2016 mais cette année les conditions dans cette fameuse black pyramide sont encore pire. A mi-chemin, le vent souffle en rafale et la neige tombe assez fortement, la majorité du groupe décide de s’arrêter et improvise un camp intermédiaire. Nous sommes que 4 avec nos sherpas à pousser jusqu’au C3 à 7350m. Il nous faudra 9h30 pour en venir à bout. Là il faut faire les plateformes, monter les tentes, faire de l’eau et manger quelque chose avant de s’endormir.
Inutile de continuer tant que nous n’avons pas l’information que l’équipe de tête (fixing team) a réussi l’ouverture du couloir de la bouteille, du fameux bottleneck… Sans elle rien n’est possible ! Nous décidons de rester 24h au C3 permettant au reste de l’équipe de nous rejoindre et à la “fixing team” de continuer son travail. Dans l’après-midi, une rumeur passe comme quoi la “fixing team” redescend et que le temps est trop mauvais… Un goût de déjà vu !!… Puis la rumeur passe, les sherpas se réorganisent et la montée au C4 le lendemain est confirmée !! ouf !!…

Le 20 juillet nous montons les tentes au Camp 4 situé à 7615m. Il reste encore 1000m de dénivelé … La “fixing team” repart vers 14h et nous nous préparons et partons vers 20h30. La première partie de la nuit est monotone, de grandes pentes de neige à remonter puis ça se raidit et on passe à un terrain mixte. Je perds Nima dans la nuit et j’attaque la traversée sous le sérac du Bottleneck toute seule me disant qu’il me rejoindra bien. Puis c’est le fameux couloir. Le début est en bonne condition avec des grosses marches de neige puis ça se raidit encore et encore et uniquement en glace. Piolet, jumar, crampon droit, crampon gauche, piolet, jumar etc… ne pas réfléchir, continuer, piolet jumar crampons… la corde fixe est là dieu merci… je pense à Lama, Lakpa et Mingma qui l’ont posée quelques heures avant, ce sont eux les héros !…. J’ai mal aux mollets, c’est interminable !!… Puis j’arrive enfin au col très fatiguée et essoufflée. Un sherpa me dit “your ox bottle empty didi !!”… Bon je n’ai plus qu’à attendre Nima !! Le soleil se lève juste à ce moment-là, je vois l’arête sommitale, me dis … Je vais y arriver !! 🙂
Avec Nima, nous atteignons le sommet à 8h15. Nous sommes une 20 aine au sommet à savourer ce moment. Photos, vidéos, larmes, accolades…
Nous sommes restés environs 20 min au sommet avant que le temps ne vire à nouveau. Au col, avant d’attaquer la descente, le brouillard était déjà partout présent. Le danger de ce lieu s’est encore confirmé, un membre de l’expédition japonaise est tombé dans le bottelneck et a perdu la vie avant-hier à cet endroit.
Au Camp 4, je souffle un peu, … à 21h et 3500 m de dénivelés plus bas, avec Noel, Ali et Pemba, nous atteignons le camp de base… Noel me dit “you walk like a drunk woman” !!… Epuisement total certes mais j’ai quand même trouvé l’énergie pour manger un Dhal Bhat avant de m’écrouler dans ma tente !!! 🙂

Merci à Nima pour son aide et son attention de chaque instant et toute l’équipe sherpas
Merci à Lama, Lakpa et Mingma la fixing team du summit push pour son travail extrême et engagé
Merci à Sukra et toute l’équipe cuisine pour ses bons petits plats pleins d’énergie
Merci à Dawa sherpa de SST pour sa coordination et son excellent management
Merci à Yan (Giezendanner) pour ses précieux bulletins météo
Un vrai travail d’équipe ! Merci à tous ! 🙂

Sophie

#itismychoice (Gedeon Richter) #Danone #Teamworkmakesyourderamswork #Reyl
#K2_2018 #letsgosummit

21 juillet 2018

Sophie a atteint le sommet du K2 à 8h15 heure locale (Pakistan) ce matin. Elle l’a fait !!!!!

Partie le 16 juillet, elle a passé la 1ère nuit au camp 1 (6’070m), puis la nuit du 17 juillet au C2 , le 18 juillet elle atteignait le C3. Le Bottleneck (couloir étroit, surplombé par des séracs) n’étant pas tout à fait fixé, elle a passé une nuit supplémentaire au C3. Le 20 juillet elle atteignait le C4 (7’615m) pour repartir à 20h pour le Summit push.

Cette nuit Sophie est de retour au camp de base après avoir désescaladé plus de 3600 m de dénivelé.

itinéraire jusqu’au sommet du K2

#K2_2018 #letsgosummit
#RECCO #BeSearchable
#CASGenève
#sportquestgeneva
#welovealgae (Algorigin)

Base camp – 11 juillet 2018

Après le dramatique accident où Serge, notre ami québécois, a perdu la vie en chutant sous la House Chimney, la vie au camp de base reprend gentiment son cours. Les hélicos sont venus chercher le corps et Nathalie et Maurice, que nous avons tenté d’entourer au mieux dans cette douloureuse épreuve, ont pu également voler jusqu’à Skardu. Nos pensées vont aujourd’hui à la famille à qui nous transmettons toutes nos condoléances.

Nos sherpas sont partis cette nuit (11 juillet) pour faire un dépôt au Camp 3 et si le beau temps se maintient tel qu’il est, c’est-à-dire beau, chaud et sans vent, ils devraient tenter d’ouvrir le Camp 4. Puis la fixing team prendrait le relais pour idéalement fixer le bottleneck. Mais ce n’est qu’une stratégie possible sachant que la capricieuse météo du K2 nous imposera ses choix. N’ayant eu aucun souci lors de ma montée au C2, j’ai décidé d’attendre que la montagne soit équipée pour tenter directement un summit push et ainsi éviter les aller/retour et risques sur la montagne.
Notre équipe est presque toute de retour au camp de base. A nouveau très internationale, nous avons les pays suivants représentés : Irlande, Mexique, Japon, Chine, Népal, Mongolie et la Belgique avec note ami Paul qui étant au Camp 2 ne doit pas encore être au courant de la défaite en ½ finale !! Je le consolerai avec du bon chocolat belge que je garde précieusement dans une fente du glacier !! Welcome back to base camp, Paul !

Sophie

#K2_2018 #letsgosummit
#Milletriseup #Baechli #Grivel #asporteyewear (Adidas) #tingerlaattoujoursavecmoi

Déjà 10 jours que Sophie et son équipe ont quitté Islamabad pour le trek d’approche.
Le K2 n’est pas encore en vue, mais le groupe avance, jour après jour sur l’immense glacier du Baltoro.
En ce 25 juin, ils ont pris pied sur le glacier du Baltoro, le camp est posé à Goro II à déjà 4285 m d’altitude.

La progression :
16 juin : Skardu (2260 m)
20 juin : Askole (3020 m)
21 juin : Jola (3110 m)
22-23 juin : Paiju (3383 m)
24 juin : Urdukas (4060 m)
25 juin : Goro II (4285 m)

#K2_2018 #letsgosummit
#Milletriseup #Baechli #Grivel #asporteyewear (Adidas) #tingerlaattoujoursavecmoi