Actualités

Tatopani, 11 septembre 2021

 

Chers amis,

Après les traditionnels rendez-vous à Kathmandu, la veille de notre départ pour Pokhara, nous apprenons qu’il s’est produit un gros glissement de terrain à deux heures de la ville et que la route est impraticable. Les bulldozers travaillent dès le lendemain mais il faudra tout de même 5 jours pour ré-ouvrir la route.
Le 10 septembre nous sommes partis de Pokhara avec l’objectif d’arriver à Takam mais après 10 heures de jeeps chaotiques à nouveau un énorme éboulement s’est produit quelques heures avant notre passage. Cela nous a obligé à faire demi-tour pour rejoindre la petite ville de Tatopani…
Aujourd’hui, premier jour de soleil sans pluie… Serait-ce le début de la fin de la mousson ? Ca nous arrangerait ! Mais comme on est au Népal de toute façon ça va s’arranger ! 🙂

Camp de base du Dhaulagiri (4650 m), 16 septembre 2021

Nous sommes bien arrivés au camp de base depuis ce mercredi 15 septembre. Bien installés, nous commençons doucement notre acclimatation.

Sophie

#Dhaulagiri #womenwhodare #thedreamcontinues #letsgosummit #14×8000 #88000lady #womenwhodare #1femme7sommets10secrets #editionsfavre

#MerciPreglem #Reyl  #Famsa #IMRO #Raiffeisen #septfinance

#MilletRiseUp #GriveToEachTheirOwn #tingerlaat #AltitudeEyewear #ogso
#RECCO #BeSearchable #Caravanproductions #sportquestgeneva #airnoutdoor

#SevenSummitTreks #SST #altitudesrts #RTS #PaJu
#Tdh_ch #Tdh_Nepal

 

29 avril : départ pour faire une 2ème rotation au camp 2.
La tempête a fait des ravages, plusieurs équipes de sherpas se sont succédées pour rouvrir le camp1. C’est rude de voir un travail totalement anéanti. Les tentes qui n’avaient pas été refermées ont été détruites et totalement ensevelies. Heureusement nous avions refermé la nôtre avec un dépôt de notre matériel dans des sacs hermétiques donc lors de notre montée au camp 1 tout notre matériel était intact. Une nuit au camp 1 puis la montée au camp 2 nous a demandé 6 heures d’efforts pour 700m de dénivelé ! Même si la trace avait été faite, le mauvais temps nous a rattrapé en début d’après-midi la recouvrant en grande partie. Il faut encore faire la plateforme pour monter la tente avant de se mettre à l’abri.
3 personnes dans une petite tente durant 24h c’est le prix à payer pour terminer l’acclimatation du corps. On va dire que les nuits sont longues !

Retour camp de base avec un bon dhal bat qui nous attendait. C’est un peu comme un retour à la maison 🙂

A notre retour de cette deuxième rotation, j’apprends qu’un des membres de l’expédition en provenance de l’Annapurna est malade, puis c’est au tour d’un sherpa, et d’un autre…. En quelques heures, la nouvelle se répand comme une vague de terreur, c’est le Covid.
Déjà dix évacuations et de nouveaux cas apparaissent presque d’une heure à l’autre.
Nos amis de l’Annapurna sont en fait restés 6 jours à Pokhara avant de rejoindre notre camp de base et nous apprenons qu’aucun n’a été testé avant de monter dans les hélicoptères, quelle négligence fatale !
Lors des trois nuits en haute altitude, j’ai partagé la tente avec AngKami et Dawa Sangay. AngKami avait une vilaine toux et ne se sentait pas très bien puis Sangay s’est aussi plaint d’avoir mal partout et la toux a également commencé… En apprenant la nouvelle à notre retour, et commençant à avoir quelques frissons bien désagréables, j’ai décidé d’aller voir Strecee, la médecin de ExpeditionBase qui dit-on a des tests rapides. Le Covid s’est invité à notre rotation, résultat, nous sommes tous les 3 positifs !!
Quelle déception, désillusion, le projet Dhaulagiri Women Who Dare est contaminé au Covid 19 ! Qui aurait pu imaginer un tel scénario…. Il faut évacuer le camp de base, laisser une toute petite chance à ceux qui ne sont pas malades de tenter le sommet.
Et pour rajouter une complication, la météo nous joue des tours, 2 jours que l’hélicoptère est en standby et ne peut traverser la couche de nuage qui bouche la vallée. Souhaitons que demain matin nous puissions voler à Katmandou…
Je suis tellement désolée de vous apprendre cette nouvelle mais la réalité du monde nous a rattrapée dans notre cocon à 4700m d’altitude. Il faut maintenant penser à se soigner.

Sophie
Camp de base le 6 mai 2021

 

Camp de base du Dhaulagiri, 25 avril 2021

A chaque expédition il y a un petit moment où la patience doit prendre le dessus sur l’action et c’est souvent la météo qui nous neutralise au camp de base.

Nous avons dû interrompre notre rotation et se contenter de 2 nuits en altitude pour redescendre avant la tempête annoncée. 5 jours plus tard, disons que la tempête est passée, je n’avais jamais vu ça sur un camp de base ! Vent à arracher les tentes combiné à de grosses chutes de neige! Des congères de 1,5m se sont formées empêchant l’accès à certaines tentes !!… Jusqu’à -12 degrés dans la tente au coucher avec la trouille que tout s’envole dans la nuit !

Le soleil est aujourd’hui de retour, ça fait tellement du bien 🙂
Si tout va bien demain une équipe de sherpas va tenter de rouvrir le camp 1 et 2. Nous suivrons le jour d’après si tout va bien…

Sophie

#Dhaulagiri  #womenwhodare  #thedreamcontinues
#letsgosummit  #14×8000
#88000lady  #womenwhodare
#1femme7sommets10secrets #editionsfavre

#MerciPreglem #Reyl  #Famsa #IMRO #Raiffeisen #septfinance
#MilletRiseUp #GriveToEachTheirOwn #tingerlaat #AltitudeEyewear #ogso
#RECCO #BeSearchable #Caravanproductions #sportquestgeneva #airnoutdoor

 

Dhaulagiri expedition 2021

Le Dhaulagiri est le septième plus haut sommet du monde, dans la chaîne de l’Himalaya. Culminant à 8 167 mètres, il est la plus haute montagne entièrement au Népal.

Bonjour à tous,

Après une acclimatation soignée dans la région du Khumbu, voilà bientôt une semaine que Sophie a entamé son trek en direction du camp de base du Dhaulagiri, où elle se trouve ce soir.

Résumé de cette première semaine de trek :

Le 7 avril, après 7 heures de jeep, elle atteint Phaliagaon avec sa petite équipe. Après une jolie première journée de marche “up and down” – c’est ce qui caractérise très souvent les sentiers des profondes vallées himalayennes – , ils s’élèvent au-dessus du nuage de pollution pour deux journées de marche jusqu’à Bagar (1855 m). Tout va bien.

Le lendemain samedi 10 avril, arrivée à Doban (2483 m) puis Salagari, au milieu de la foret. Magnifique !  Toute l’équipe est en forme. Ils ont franchi les 3000 m d’altitude.

Hier 12 avril, bivouac au camp de base italien à 3610 m (dernière étape avant le camp de base), et aujourd’hui mardi, ils atteignent le camp de base du Dhaulagiri à 4637 m !

#Dhaulagiri
#womenwhodare
#thedreamcontinues
#letsgosummit
#14×8000
#88000lady
#womenwhodare
#1femme7sommets10secrets #editionsfavre

#MerciPreglem #Reyl  #Famsa #IMRO #Raiffeisen #septfinance
#MilletRiseUp #GriveToEachTheirOwn #tingerlaat #AltitudeEyewear #ogso
#RECCO #BeSearchable #Caravanproductions #sportquestgeneva #airnoutdoor

#SevenSummitTreks #SST #altitudesrts #RTS #PaJu
#Tdh_ch #Tdh_Nepal

Ph. Bourgine, le 13 avril 2021

Chers amis,

Après deux mois passés à Genève, j’ai décidé de repartir un peu plus tôt au Népal et de continuer ma préparation sur place.

Dans un premier temps, avec Dawa Sangay, nous accompagnerons un groupe au camp de base de l’Everest. Cela nous servira d’acclimatation puisque nous monterons jusqu’au Kala Patthar – 5600m.

Puis de retour à Katmandou j’accueillerai l’équipe de tournage de la RTS-PaJu (Passe-moi les jumelles) , Lisa et Caroline, deux camera women qui m’accompagneront durant toute l’expédition au Dhaulagiri !!

Aujourd’hui le 8 mars, nous célébrons la « journée internationale des droits des femmes »

Ce Dhaulagiri 2021 sera également féminin, en effet, nous serons sept femmes membres d’expédition.
Une expédition internationale puisqu’elle couvrira du Mexique au Japon en passant par la Tchéquie, le Kosovo, le Népal et bien sur la Suisse.

Vidiriana, Klara, Uta, Naoko, Maya, Lisa, Caroline et moi avons souhaité associer cette expédition à une cause et nous avons choisi de soutenir le projet de Terre des hommes « Prayaas » que je suis comme ambassadrice au Népal depuis déjà deux ans.

Prayaas signifie effort en népali. Ce projet situé dans la province de Bardiya, contribue à améliorer les chances de survie des femmes enceintes et des nouveau-nés grâce à une meilleure formation des accoucheuses en milieu rural.
https://www.tdh.ch/en/projects/simeson-training-birth-attendants-remote-areas

Nous avons également créé ce logo

Toute l’équipe va tenter de véhiculer ce message jusqu’au sommet du Dhaulagiri 8167m !!

Vous souhaitez soutenir « Prayaas » ?
CH5800767000R04705350
BIC/SWIFT BCVLCH2LXXX
Mention : Prayaas

Danyaabad ! Gracias ! Děkuji ! Merci ! Danke Schön ! Arigato !…

Espérant vivement que la situation s’améliore et que nous puissions nous revoir et revivre normalement dans un avenir proche,

Prenez-soin de vous,
Merci pour tout, je vous embrasse,

Sophie

#Dhaulagiri #womenwhodare #thedreamcontinues #letsgosummit #14×8000 #88000lady #1femme7sommets10secrets #editionsfavre
#MerciPreglem #Reyl #Famsa #IMRO #Raiffeisen #septfinance
#MilletRiseUp #GriveToEachTheirOwn #tingerlaat #AltitudeEyewear #ogso
#RECCO #BeSearchable #Caravanproductions #sportquestgeneva #airnoutdoor
#SevenSummitTreks #SST #altitudesrts #RTS #PaJu
#Tdh_ch #Tdh_nepal