Actualités

Nous avons atteint le sommet du Gasherbrum I (8068m) à 8h45 du matin le 12 juillet loin de penser que ça serait aussi dur après 14 heures d’efforts.

En effet, la petite équipe coréenne qui a fait le sommet le 7 juillet en plus de 20 heures, n’avait fixé qu’environ 300 mètres sur les 1000 au total. La montée a donc été rude et engagée sans compter une température glaciale.

Sachant cela, j’ai eu la bonne idée de fixer un point GPS du camp 3, le « waypoint » no 11 sur mon GPS satellite. Quelle bonne idée j’ai eu, après ces heures interminables de montée, au sommet, le ciel est déjà un peu laiteux.

Des bancs de brouillard étaient annoncés, quelques photos et vidéos plus tard,  après quelques minutes au sommet, nous entamons la descente avec Dawa Sangay. Brouillard et blizzard nous empêchent de voir à plus d’un mètre…

La descente à reculons sur les pointes de nos crampons pendant des heures s’avère non seulement pénible mais aléatoire. Les brèves éclaircies ne nous laissent pas vraiment le temps de se repérer…

Après 5 heures de désescalade, j’ai pensé à mon GPS pour nous redonner la direction du camp3. Merci mon waypoint qui nous a évité de s’engager dans un mauvais couloir.

Nous avons pu prendre la bonne direction, puis en scrutant la neige sans lunettes, j’ai aperçu un bout de corde rouge qui 2 heures plus tard nous ramenait au camp 3.

La dernière épreuve sur ce Gasherbrum I a été le lendemain avec la traversée de l’Icefall  pour rejoindre le camp de base. Même si nous avons attendu le début de soirée pour le regel, les chaleurs des jours précédents avaient ravagé le glacier. De nombreux ponts de crevasses se sont écroulés. La voie est chaotique, encordée avec Sangay en tête,  il nous a fallu 5 heures 30 pour rejoindre le camp de base.

Nous sommes 12 summiters ce 12 juillet, merci à tous, un bel esprit d’équipe, merci à mon waypoint 11 et merci à Sangay pour ce retour en sécurité au camp de base même si nous sommes tous sans exception passés dans une crevasse  un moment ou à un autre… !!  never again 🙂

Sophie

#Gasherbrum1_2019 #letsgosummit
#itismychoice #Danone #Teamworkmakesyourdreamswork #Reyl
#Milletriseup #Baechli #Grivel #asporteyewear #tingerlaattoujoursavecmoi
#RECCO #BeSearchable #CASGenève #sportquestgeneva #welovealgae

Nous avons l’immense plaisir de vous annoncer que Sophie était au sommet du Gasherbrum I (8068 m) ce matin 12 juillet à 8h40 (heure locale)

Lundi 8 juillet elle arrivait au Camp 1 à 5923 m. Le lendemain après 3h40 de montée, elle atteignait le Camp 2 (6409m) où elle passe la journée .

Elle mettra 7h30 mercredi pour atteindre le Camp 3 à 7077 m , après une journée très difficile et une ascension très raide.

C’est dans la nuit de jeudi à vendredi qu’ils partent pour le summit push , alors qu’il est tombé 15 cm de neige la veille durant la nuit.

Cette nuit, repos plus que mérité au Camp 3, après plus de 7h de descente compliquée dans le vent et le brouillard.

Le récit et photos suivront à son retour au camp de base.

#Gasherbrum1_2019 #letsgosummit
#itismychoice #Danone #Teamworkmakesyourdreamswork #Reyl
#Milletriseup #Baechli #Grivel #asporteyewear #tingerlaattoujoursavecmoi
#RECCO #BeSearchable #CASGenève #sportquestgeneva #welovealgae

itinéraire jusqu’au sommet du Gasherbrum I

Akbar, un jeune pakistanais tente avec nous sa première montagne. Il travaille en amont pour Nims « Project possible » avec portages dans les camps d’altitudes. Après une première nuit au Camp 1 nous décidons de monter au Camp  2. Akbar qui avait passé une mauvaise nuit était censé rester au Camp 1, or il est quand même parti avec la deuxième cordée de Mikel et Sanya. Avant d’arriver au Camp 2, je trouve bizarre de le voir seul sur le grand glacier tentant de retourner au Camp 1. Immobile et ne le voyant plus avancer, avec Sangay, nous renonçons au Camp 2 et décidons de lui venir en aide. De retour au Camp 1, sa saturation était de 55 !! Nous avons donc enchaîné à la nuit tombée jusqu’au camp de base ne voulant prendre le risque d’une deuxième nuit à presque 6000 m.

Le retour de nuit a été un cauchemar avec le glacier qui avait énormément travaillé. Pas de cordes fixes, les crevasses sont gigantesques… Entre 2 vomissements, Akbar a tenu le coup jusqu’au camp de base où nous sommes arrivés, tous les trois, Sangay, Akbar et moi aux alentours de minuit !! ouf tout le monde est saint et sauf ! On a plus qu’à attendre la prochaine fenêtre météo !

Sophie.

#Gasherbrum1_2019 #letsgosummit
#itismychoice #Danone #Teamworkmakesyourdreamswork #Reyl
#Milletriseup #Baechli #Grivel #asporteyewear #tingerlaattoujoursavecmoi
#RECCO #BeSearchable #CASGenève #sportquestgeneva #welovealgae

Bonjour à tous !

Ne pouvant pas donner de nouvelles avant début juillet pour cause de défaut d’équipement satellite, nous pouvons néanmoins vous communiquer sa progression depuis son arrivée au départ du trek le 19 juin.

En résumé, Sophie et son équipe sont bien arrivés à Skardu, et a dû attendre le 19 juin pour obtenir les papier pour partir vers Askoli (voir la carte 3D).

  • 19 juin : arrivée à Askoli après 7 heures de Jeep, autorisations pour la suite. A partir de là il faut marcher !
  • 20 juin : arrivée à Jola après 6 heures de marche. Le soleil est au rendez-vous, mais la pluie prend le relais en fin d’étape. ça commence à tirer dans les jambes !
  • 21 juin : arrivée à Payju après une bonne étape. Un jour de repos prévu le lendemain, puis ce sera l’accès à l’immense glacier du Baltoro
  • 22 juin : repos à Payju
  • 23 juin : Urdukas. On dépasse les 4000 m d’altitude. Encore une grosse étape avec une arrivée sous la pluie. Difficile de monter les tentes avec ces conditions. La santé et le moral sont bons !
  • 24 juin : départ sous la pluie avec une arrivée à Gore 2 sous la neige (4278 m).Dommage car c’est l’une des plus belles étapes avec des conditions ensoleillées
  • 25 juin : journée à Gore 2 tandis que les porteurs font un aller-retour à Concordia à presque 4600 m
  • 26 juin : départ pour Concordia. Logistique compliqué en raison du la neige en abondance. Il est prévu de passer deux nuits ici à 4594 m

Résumé des positions satellite, au 26 juin :

17 juin : Skardu, 2265 m (inr.ch/ONZMVWJ)
19 juin : Askoli 3057 m (inr.ch/DHV5ADR)
20 juin : Jola 3191 m (inr.ch/TL7KHJZ)
21 juin : Payju 3409 m (inr.ch/BM7VFGJ)
23 juin : Urdukas 4049 m (inr.ch/5FOD6ER)
24 juin : Gore 2 4278 m (inr.ch/2AOSUPB)
26 juin : Concordia 4594 m (inr.ch/V35KEKB)

Philippe B.

#Gasherbrum1_2019 #letsgosummit
#itismychoice #Danone #Teamworkmakesyourdreamswork #Reyl
#Milletriseup #Baechli #Grivel #asporteyewear #tingerlaattoujoursavecmoi
#RECCO #BeSearchable #CASGenève #sportquestgeneva #welovealgae

Bonjour à tous,

La pause genevoise a été courte mais réparatrice. J’en profite pour  vous envoyer un peu d’actualité avant le départ imminent pour le Gasherbrum 1 (8068m) au Pakistan ! 🙂

Emission Altitudes RTS La 1ère du 12 mai

L’émission intégrale
https://www.rts.ch/play/radio/altitudes/audio/altitudes?id=10394393

Reportage-Vidéo Yan Giesendanner (le routeur des cimes) lors de mon summit push à l’Annapurna.
https://www.rts.ch/play/radio/altitudes/video/le-routeur-des-cimes?id=10427069

La chronique de Joëlle Rebetez sur le livre « une femme, sept sommets, dix secrets »
https://www.rts.ch/play/radio/altitudes/audio/la-chronique-de-jolle-rebetez?id=10394394

L’article complet d’Antoine Chandelier paru dans le Dauphiné Libéré le 11 juin.
https://www.ledauphine.com/haute-savoie/2019/06/11/les-dix-travaux-de-sophie-lavaud-francaise-la-plus-capee-a-8000-m

Et l’encart dans Montagnes Magazine du mois de juin sur le livre.

Bonne écoute, bonne lecture ! 🙂
Et à bientôt pour les news pakistanaise…
Au plaisir de vous retrouver à mon retour,

Amicalement,
Sophie