Prochaines expéditions

Nous avons atteint le camp 4 à 7430m le 30 septembre dans des conditions épouvantables, un vent avec des pointes à 60 km/h. Le doute est là et je vois l’échec se profiler. De l’autre côté de la planète, à Chamonix, Yan Giezendanner, m’envoie ses bulletins météo 2 fois par jour. Lui est confiant, « ça va le faire, m’écrit-il, le vent va tomber cette nuit ». Beaucoup de grimpeurs redescendent, «  too much wind, not possible »… et nous nous installons tant bien que mal dans notre tente. On égraine les heures en se faisant balloter, évidemment, impossible de dormir avec ce bruit. L’ambiance est particulière. De plus, Sangay est tombé malade entre le camp 1 et 2, il a vraiment souffert pour atteindre le camp 3 et sa décision est prise de ne pas continuer pour ne pas compromettre mon sommet. Un jeune sherpa, Nima, prend la relève. Le doute s’accentue…

Dans notre tente au camp 4 les heures passent, et en effet le vent se calme. Lakpa Temba, Alex, Nima et moi décidons de partir pour le sommet à 1h30 du matin, les étoiles sont là et le ciel est calme. Ces quelques heures d’accalmie nous permettent de bien progresser mais le froid et la fatigue gagnent Alex qui décide de faire demi-tour avec Nima. Avec Lakpa Temba nous atteignons le VRAI sommet du Manaslu dans de bonnes conditions à 6h50 le 1er octobre 2022. Ce fameux VRAI sommet qui a fait couler tant d’encre ces derniers mois. Nous sommes presque seuls au sommet. Incroyable quand on sait qu’il y a environ 400 permis enregistrés cette saison !. Quelques photos plus tard nous entamons la descente, retrouvons Alex au camp 4 et Sangay au camp 3. Tous ensemble nous redescendons jusqu’au camp de base. Malgré une saison bien chaotique, cette accalmie de quelques heures dans la nuit nous a permis de se faufiler jusqu’au magnifique sommet du Manaslu à 8163m. Merci Yan !

Sophie

Kathmandu le 6 octobre 2022

Chères amies, chers amis,

Déjà plus de 3 semaines que je suis de retour en Suisse et avec Dawa Sangay nous aurions dû repartir dimanche au Pakistan pour tenter à nouveau le Nanga Parbat.

Malheureusement, l’administration pakistanaise ne nous a toujours pas délivré nos visas et nous avons décidé de renoncer à ce projet car l’expédition que nous devions rejoindre a déjà quitté Islamabad et atteint le camp de base. Le Nanga et son splendide camp de base fleuri (photo jointe) sera donc pour 2023.

D’autre part, une enquête sur plusieurs années menée par des spécialistes passionnés, a jeté un « pavé dans la mare » dans le petit monde des 8000istes ☺

Voici une des publications parue dans Montagnes-Magazine :
https://www.montagnes-magazine.com/actus-eberhard-jurgalski-toute-histoire-8000-doit-etre-reecrite

Même si cela ne retire en rien la performance et les exploits d’antan et même plus récents, il est intéressant de se rapprocher le plus possible de la réalité du terrain. Le Tibet étant toujours fermé, il ne sera pas possible d’aller sur les pentes du Shisha Pangma, j’ai décidé de retourner cet automne et tenter le « vrai » sommet du Manaslu.

*********
Quelques articles parus ces derniers mois :

. https://www.liberation.fr/plus/sophie-lavaud-ce-monde-totalement-a-part-20220615_OJSUOFSQNJF4XENTIQ5DLOOYKQ/

. https://www.outside.fr/en-france-une-seule-personne-a-gravi-douze-8000-et-cest-une-femme-sophie-lavaud/

. https://www.ledauphine.com/societe/2022/05/15/sophie-lavaud-et-le-folklore-du-camp-de-base
*********

Belle fin d’été à tous, amitiés,
Sophie

#letsgosummit #14×8000 #lady8000 #1femme7sommets10secrets #editionsfavre
#ReylIntesaSanPaolo #septfinance #Raiffeisen #futura21 #Famsa #IMRO#MilletRiseUp #GrivelToEachTheirOwn
#RECCO #BeSearchable #Caravanproductions #sportquestgeneva #airnoutdoor #tingerlaat #AltitudeEyewear #ogso
#SevenSummitTreks #Tdh_india_nepal

Toutes mes excuses pour ne pas avoir donné de nouvelles plus tôt !
Il y avait une 50aine de prétendants au sommet du Nanga Parbat cette année ce qui est beaucoup pour cette montagne car les camps 1 et 2 ne peuvent accueillir que quelques tentes et un tournus est nécessaire. Après cette fameuse intempérie qui nous a clouée au camp de base, nous avons fait le choix d’une rotation sur l’arête en face du Nanga par sécurité et pour laisser la fixing team travailler. Tous les grimpeurs qui partaient ensuite sur le Baltoro leur ont immédiatement emboité le pas. Une belle fenêtre météo leur a permis de faire le sommet assez rapidement.
Puis une période de flottement s’est installée avec quelques superstitions mentionnant la montagne comme trop dangereuse et une certaine hésitation au sein des troupes….
Le temps de remotiver tout le monde et de préparer notre « summit push », la montagne s’est énormément asséchée et est devenue encore plus dangereuse… Finalement cette deuxième fenêtre arrive et le matin avant de partir pour le camp 1, une petite diarrhée est bien là… pas grave je me dis… La montée au camp 2, avec 1050m de face glacée se terminant par les 150m d’escalade du mur Kinshofer est une horreur. C’est une roulette russe entre les chutes de glace et pierres, aucun endroit possible pour se reposer, les chevilles et les mollets explosent ! Avec Sangay et les amis, on en vient à bout en 12 heures. A la diarrhée s’ajoute le vomissement,… ça va aller…. On enchaine sur le camp 3 à 6800m c’est raide, c’est glacé, c’est soutenu,… ça va aller.
Mais en fait, non ! ça ne va pas aller du tout ! Je décide de faire 24 heures de pause avant de tenter le sommet. Entre temps les amis et les sherpas sont partis pour le sommet, à 4h du matin, la radio crépite, demi-tour à 7500m, les conditions sont trop dangereuses, pas de sommet, on redescend. On entame la descente les premiers, Sangay est obligé de refixer plusieurs encrages qui ont sauté avec la chaleur durant les journées. Tellement dangereux !!… Plusieurs heures à batailler à la descente, nous sommes tous éreintés mais saint et sauf au camp de base. Ouf !
Grosse grosse déception,… descente hier vers Chilas, encore 2600m de dénivelé et route vers Gilgit ce matin …. Maigre consolation, le bidon va mieux.

Salamalekum, à suivre…

Sophie
Gilgit 12.07.2022

#NangaParbat #thedreamcontinues #letsgosummit #14×8000 #lady8000 #1femme7sommets10secrets #editionsfavre

#ReylIntesaSanPaolo #septfinance #Raiffeisen #futura21 #Famsa #IMRO

#MilletRiseUp #GriveToEachTheirOwn
#RECCO #BeSearchable #Caravanproductions #sportquestgeneva #airnoutdoor #tingerlaat #AltitudeEyewear #ogso
#SevenSummitTreks #Tdh_india_nepal

Comme me l’écrit François Damilano dans un message « Courage, une expé ce n’est jamais linéaire, tu le sais ! »… Eh bien là on a été servi.
Six jours non-stop d’intempéries nous ont fait passer d’un petit paradis sur un tapis de myosotis et boutons d’or à l’enfer de la neige qui n’en finit pas de tomber.
Avant que le ciel nous tombe dessus, nous avons pu faire une rotation en aller/retour au camp 1 à 4900 m. Bien nous a pris de partir légers et ne rien laisser sur place. Les quelques tentes qui étaient déjà montées sont aujourd’hui entièrement recouvertes et probablement cassées par le poids de la neige…
Au pic de l’intempérie, nous avons dû nous lever en pleine nuit pour dégager les tentes totalement ensevelies. Réveil général de tout le camp de base pour remettre sur pied la tente mess de nos amis italiens qui n’a pas résisté. Un thé chaud dans la cuisine avant de se recoucher et rebelote au petit matin : pelles, couvercles de casseroles et seaux tout est bon pour déneiger !
Le soir du 6ème jour, la neige s’est arrêtée, le ciel s’est dégagé et tout le monde s’est mis à danser .
Notre paradis est maintenant tout blanc parsemé de points de couleur, les tentes qui dépassent d’un bon 1,50 m de neige qui est tombée…
Avec le retour du soleil depuis hier, les avalanches commencent à gronder un peu partout… et c’est tant mieux car il va falloir être un peu patient avant de remonter, il faut que ça purge !

Salamalekum, à suivre…

Sophie
Camp de base du Nanga Parbat
24.06.2022

itinéraire jusqu’au camp 1

#NangaParbat #thedreamcontinues #letsgosummit #14×8000 #lady8000 #1femme7sommets10secrets #editionsfavre

#ReylIntesaSanPaolo #septfinance #Raiffeisen #futura21 #Famsa #IMRO

#MilletRiseUp #GriveToEachTheirOwn
#RECCO #BeSearchable #Caravanproductions #sportquestgeneva #airnoutdoor #tingerlaat #AltitudeEyewear #ogso
#SevenSummitTreks #Tdh_india_nepal

J’ai loupé ma correspondance à Doha du au retard du vol de Kathmandu et suis arrivée en pleine nuit à Islamabad, même à 3 heures du matin, la chaleur est impressionnante.
Après quelques heures de sommeil, je tente une sortie de l’hôtel et le thermomètre affiche déjà plus de 40 degrés, avec un léger vent, cela donne l’impression d’être dans un sèche-cheveux géant.
Nous avons eu un pic à 46 degrés !
Le permis d’ascension a finalement été émis trois jours plus tard et nous avons pu quitter cette fournaise après la visite de la magnifique mosquée Faisal.
Une nouvelle route plus directe que la fameuse Kharakoram Highway a été ouverte, la Babushar Highway où nous passons un col à 4200 m avant de redescendre sur Chilas dans le Pamir. 14 heures de bus… au lieu de 15 heures en 2015…. vraiment plus rapide !!?? 🙂
Nous avons passé deux nuits à Chilas pour attendre le reste du groupe et les sacs bloqués en douane à Islamabad. Même avec Sangay je n’ai pas pu sortir de l’hôtel acheter du miel… Regards réprobateurs, pas de femmes dans les rues.
Nous quittons finalement Chilas en jeep avec les copains mais sans les sacs toujours bloqués. Un policier par jeep qui vont nous accompagner jusqu’au camp de base, mitraillette en guise de sac à dos et une 60aine de porteurs. Je cherche d’autres têtes blondes…. ??
Nous passons de la fournaise à la neige à notre arrivée au camp de base à 4200 m.
Mais le soleil fait rapidement son retour et nous découvrons un endroit magnifique. La moraine est recouverte d’herbe et de fleurs face à la gigantesque face du Nanga Parbat !
Première fois sur un camp de base que je suis réveillée par le chant des oiseaux et comme nos sacs ne sont toujours pas là, nous allons avoir le temps de profiter de ce bel endroit et de cette vue mythique.
Salamalekum, à suivre…
Sophie
Camp de base du Nanga Parbat
15.06.2022

#NangaParbat #thedreamcontinues #letsgosummit #14×8000 #lady8000 #1femme7sommets10secrets #editionsfavre

#ReylIntesaSanPaolo #septfinance #Raiffeisen #futura21 #Famsa #IMRO

#MilletRiseUp #GriveToEachTheirOwn
#RECCO #BeSearchable #Caravanproductions #sportquestgeneva #airnoutdoor #tingerlaat #AltitudeEyewear #ogso
#SevenSummitTreks #Tdh_india_nepal